De combien taxer les riches français !

13 décembre 2014
By

Les riches toujours plus riches et les pauvres toujours plus pauvres

Je viens de faire la recherche « riches pauvres » sur Google. Parmi les résultats se trouve le journal Libération qui titre « Les riches toujours plus riches… et les pauvres, toujours plus pauvres« . Cette page fournit le tableau suivant :

La ligne « Ensemble » n’a de sens que si elle est la somme des revenus des 10 classes de la population, puisque la 3e colonne mentionne la croissance du revenu total.
Cette ligne est fausse !

Le tableau correct est le suivant

  • Le revenu global a non pas augmenté de +0.7% mais a diminué de -0.2%.
  • On remarque que parmi les riches, seule la tranche de 10% des plus riches est concernée par une progression « anormale », non pas au préjudice des seuls pauvres mais au détriment de 60% de la population. Le choc des mots, quand tu nous tiens…
  • Parmi ces 60% de la population, plus on est pauvre, plus on trinque.

De combien taxer les riches ?

Je me suis demandé de combien il faudrait taxer les 10% les plus riches pour obtenir une progression du pouvoir d’achat de 0.7% dans toutes les classes sauf celle de la tranches des 10% les plus riches. J’ai choisi 0.7%, car c’est la croissance mentionnée dans l’article. J’ai donc fait l’hypothèse que la réaction émotionnelle des lecteurs faisant écho au sentiment d’injustice sociale est la suivante : « la croissance est de 0.7%, seuls les riches en profitent, elle devrait profiter à tous ! » Je fais comme seconde hypothèse qu’un sentiment de justice sociale aurait été obtenu en répercutant la croissance annoncée (fût-elle fausse) sur toutes les tranches.

Voici le résultat.

  • Une augmentation de 3% de la taxation des riches permettrait d’atteindre cet objectif.

Ce qu’impliquerait une évolution extrême

On peut aussi se demander, dans un élan aussi néo-socialiste que l’économie est devenue néo-capitaliste, ce qui aurait dû arriver si l’on avait voulu profiter de la période 2008-2011 pour gommer les différences anormales. Faisons l’hypothèse que les revenus sont proportionnels à la tranche de richesse tout en permettant à la tranche des plus pauvres de rattraper son retard. La colonne « % ensemble » représente le pourcentage du revenu total distribué dans la tranche concernée. Cette simulation, qui vaut ce qu’elle vaut, conduit à un ratio riches/pauvres égal à 3.25… Je laisse à chacun le soin d’interpréter ce qu’il y voit et de juger si cela correspond à de la justice sociale du point de vue des plus pauvres ou à un basculement de l’injustice du côté des riches…

Chacun y trouve-t-il son compte ?

  • Selon la progression que l’on définit comme acceptable entre les tranches de la population, les diverses simulations que j’ai rapidement faites montrent que les revenus des 10% les plus riches devraient diminuer de plus de 30%…
Add Comment Register



Laisser un commentaire